Herald Volume 2

Émissaires de l’Alliance des Seigneurs attendus
Affectés par les troubles économiques et sociaux touchant la métropole de la Sword Coast, les dirigeants des Cités membres de l’Alliance des Seigneurs ont proposé la tenue d’une rencontre avec le nouvel Open Lord Gundwynd afin d’établir une stratégie commune pour redresser la situation dans la métropole.
Déjà, des agents des émissaires de Baldur’s Gate, Silverymoon et Berdusk sont arrivés à Waterdeep afin de planifier la logistique et mettre en place le dispositif sécuritaire pour protéger les dignitaires présents. La Garde Arcane de Thyriellentha Snowme s’est employée à tisser d’épais mystères autour de l’emplacement de la rencontre et plusieurs dizaines de militaires des délégations participantes travaillent de concert avec la Garde pour éviter les débordements dans Castle ward, déclarée zone restreinte pour un mois. Pendant cette période, seuls les citoyens résidant ou les commerçants détenteurs d’un permis spécial pourront de déplacer dans le district. Une généreuse compensation financière a été offerte aux propriétaires d’établissements qui seront touchés par cette mesure.
Interrogé au sujet de toutes ces mesures, le Commandant de la Garde, Derek Windsfire a tenu a préciser qu’en tant qu’hôte d’un événement d’une telle ampleur, «il était tout à fait normal de mettre en place en imposant dispositf de sécurité, tout spécialement pour démontrer aux visiteurs que Waterdeep a retrouvé son calme et que le retour d’importants investissements servira l’économie de toute la région.»
Leaders et commanditaires des «Red Sashes» identifiés
Après des mois de tergiversations, le service de renseignement de la Garde, aidé par des contacts à l’étranger, a réussi à identifier les meneurs et les commanditaires de l’organisation terroriste surnommé les «Red Sashes». Informés de ce nouveau développement, le conseil des Seigneurs a immédiatement fait mettre les noms des meneurs (Arkin Tossum, Cinzia Wesberry ainsi que le criminel surnommé «Le Serpent», Elaith Craulnober) sur la liste des personnes activement recherchées. Ils sont accusés de haute trahison, de conspiration pour renverser le conseil des Seigneurs, de meurtre et d’incitation à l’émeute. Ils encourent la peine capitale.
Le renseignement aquafondien a aussi établi que des éléments au sein de la noblesse tethyrienne, supportés par le pouvoir en place au Calimshan et en Amn, seraient les principaux commanditaires des activités terroristes et que le principal objectif serait de briser la dominiation économique de la Cité des Splendeurs sur la région de la Sword Coast et de la Trackless Sea. En guise de réplique aux machinations des Nations voisines, Waterdeep a décidé de procéder à d’importantes enquêtes sur des ressortissants issus des pays suspects et des sanctions pourraient être mise en place. Le haut commandement de l’armée a mis sa flotte en état d’alerte et le Premier Amiral n’exclut par des frappes contre des navires ennemis dans les prochains mois.

Éviction des prêtres d’Umberlee, l’Église de Selûne apporte son soutien aux Seigneurs
Longtemps considérés comme des supporteurs des pirates et des pillards qui attaquaient les navires aquafondiens, les prêtre de la Reine Garce, Umberlee, ont été évincés de leur temple par un important détachement de la Garde supportés par deux navires de guerre et un vaisseau-temple de Valkur piloté par Kenza Adarbrent. L’assaut a fait trois morts parmis les soldats et quinze parmis les forcenés qui ont tenté de résister à la puissance de feu des forces de l’ordre.
Dans un communiqué, l’Open Lord Gundwynd a stipulé que les dévots de la déesse des tempêtes étaient nuisibles aux activités économiques et à la sécurité des marins aquafondiens et que ce n’est qu’après une mûre réflexion et avec le support de Nanuetha Suaril de Selûne qu’il a ordonné l’opération.
On ignore pour le moment le sort que les autorités réservent au temple d’Umberlee mais il est d’or et déjà clair que la dévotion à la Reine des Mers ne sera pas déclarée illégale contrairement à celle de Cyric ou de Malar. La rumeur veut que l’endroit demeure sacré mais qu’un culte organisé y soit interdit en dehors des célébrations liées à la réouverture du Port à chaque année.
Abolition prochaine de l’Exil dans Undermountain
Afin d’assurer la protection de ses citoyens et de réduire la violence dans les rues de la ville, les autorités judiciaires ont soumis au conseil des Seigneurs l’avis qu’il faudrait abolir l’exil en Undermoutain comme alternative à la peine de mort. Arguant que beaucoup de criminels endurcis choississent ce type de peine et trouvent le moyen de revenir à la surface, la pure et simple exécution demeurerait la meilleur solution.
Il est acquis que cette mesure sera supportée par l’Open Lord Gundwynd qui avait déjà émis cet opinion lors de rencontres mondaines dans les derniers mois de l’année précédente.
Rumeurs de mariage pour l’Open Lord Gundwynd
Plusieurs rumeurs de mariage circulent dans les cercles mondains aquafondiens alors que le plus célèbre célibataire de la Cité chercherait une compagne.
L’ancien soldat à la réputation légendaire subirait actuellement la pression de ses collègues du conseil et des Églises de Tyr et Siamorphe pour qu’il trouve une femme. Plusieurs délégations issues des plus influentes familles nobles de la ville ont été vues au Palais de l’Open Lord et l’on raconte qu’à chaque fois, elles étaient accompagnées de la High Lady Scion Gulderhorn et du Patriarche Gundwynd, père du Open Lord.
L’information recueillie pour le moment laisse croire qu’une membre du Clan Assumbrar, Melshimber ou Thann seraient les plus probables choix du géant Gundwynd.

Herald Volume 2

City of Splendors: Waterdeep Manshoon66